[Critique] The Revenant d’Alejandro González Iñárritu

Prenez l’un des meilleurs réalisateurs du moment et l’un des meilleurs acteurs au monde et vous obtenez The Revenant. On parle bien sûr du réalisateur oscarisé pour Birdman, Alejandro Iñárritu et de l’acteur pas encore oscarisé malgré son très grand talent, Leonardo DiCaprio. The Revenant c’est l’histoire de Hugh Glass, un trappeur, qui après avoir été attaqué par un ours, est laissé pour mort par l’un de ses camarades. Après s’en être sortie, il décide de partir sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Alors que vaut exactement le film aux 12 nominations pour les Oscars 2016 ? Réponse…

TheRevenant-120x160-LEO-HD

Synopsis :

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

Critique :

Dès l’annonce du nouveau film du « nouveau » génie du cinéma, Alejandro G. Iñárritu, beaucoup de gens étaient surexcités de voir ce que le réalisateur du film multioscarisé Birdman nous préparait. Peu de temps après, l’annonce de Leonardo DiCaprio et Tom Hardy et les premières images du film ont eu l’effet d’une bombe. « The Revenant » était le film qu’il ne fallait absolument pas manquer et l’un des sérieux prétendant pour les Oscars 2016. Le film a mis presque un an de tournage dans des conditions extrêmement difficiles.

« The Revenant » c’est haletant, étouffant, époustouflant mais surtout très dure. C’est une expérience rarement vu cinéma. Iñárritu bluffe encore une fois de plus après le génialissime « Birdman ». The Revenant ne perd jamais en intensité dans une histoire de vengeance à la fois brutale mais aussi mystique. L’action des premières minutes est extrêmement immersive, on suit en temps réel les violentes attaques et la caméra vient se placer au bon endroit à chaque mouvement et ce, sans aucune coupe pendant quelques minutes.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le film méritait cette attente. On s’en rend compte dès les premières images, sublimes, comme rarement vu au cinéma. La nature est au centre de ce film et est filmée magnifiquement notamment grace au directeur de la photographie, Emmanuel Lubezki. Chaque plan est soigneusement étudié et est un pur chef-d’oeuvre. Sans parler des nombreux plans-séquences qui occupent la première demi-heure du film. De même pour le score signé Ryuichi Sakamoto qui est, quoiqu’il soit très bon, empiète parfois sur certains dialogues du film. Le cast du film est tout simplement parfait dans son ensemble, la prestation de Leonardo Dicaprio (qui gagnera surement son premier Oscar cette année) et Tom Hardy est magnifique en ne jouant qu’avec la force de leurs expressions et jeu d’acteur, il y a très peu de dialogue dans The Revenant.

En bref, The Revenant est haletant, étouffant et époustouflant. C’est déjà un grand film et Iñárritu bluffe encore une fois. Leonardo DiCaprio et Tom Hardy sont magnifiques.

4.5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s