[Critique] Ant-Man de Peyton Reed

12ème film du studio Marvel et dernier film de la phase 2, Ant-Man a été en production depuis 2006 (donc bien avant la sortie d’Iron Man) avec notamment le grand Edgar Wright attaché au projet en tant que réalisateur. Mais, coup de théatre et séisme sur la planète ciné, en 2014, Edgar Wright se détache du projet et claque la porte à Marvel pour cause de « différends artistique » quant à la vision du long métrage. Marvel remplace donc Edgar Wright avec Peyton Reed au dernier moment… Que dire donc du dernier film de la phase 2, Ant-Man ? Réponse…

140421

Synopsis :

Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Critique :

On ne va pas vous le cacher, le départ d’Edgar Wright d’Ant-Man nous a profondément attristés. Qui ne voudrait pas voir l’un des plus fun et meilleurs réalisateurs avec l’un des plus grands studios du moment collaboré ensemble ?

Mais « Ant-Man » est un film fun, plein d’humour, dans l’esprit du premier « Iron Man » et « Les Gardiens de la Galaxie », mais pas d’une grande originalité. On peut même voir en « Ant-Man » un film assez tendre, intime et avec beaucoup de cœur. Avec « Ant-Man», on est même assez loin d’un film Marvel classique, on verrait plutôt en « Ant-Man » un film de « casse/braquage », où le héros se voit engager par un ex-superhéro (Michael Douglas en Hank Pym) pour détruire une ancienne formule secrète pouvant changer les molécules et réduire son corps. Si l’intrigue est classique à souhait, Peyton Reed essaye de faire ce qu’il peut avec ce film et nous propose des scènes merveilleusement immersives avec ce jeu de tailles et de profondeur lorsque le personnage principal (Paul Rudd), de belles trouvailles visuelles. Les scènes de combat en miniature sont spectaculaires vu de la taille d’Ant-Man et « ridicule » [dans le bon sens du terme] du point de vue d’un humain à taille normale, encore ici, un point intéressant d’« Ant-Man ». On retrouve même sur certaines scènes assez identifiables la patte d’Edgar Wright ainsi que des clins d’oeil aux Avengers ainsi qu’un caméo d’un nouveau membre de l’équipe Avengers présenté à la fin de « l’Ère d’Ultron ».

Côté acteurs, Paul Rudd rentre parfaitement dans le rôle de Scott Lang/Ant-Man, Michael Douglas est convainquant dans le rôle de Hank Pym (on a vraiment envie de le revoir dans les prochains films Marvel), Evangeline Lilly est excellente dans le rôle de la fille d’Hank Pym, Hope (on a aussi envie de la revoir très vite dans les prochains films Marvel), Corey Stoll qui incarne le rôle du bad-guy essaye de faire ce qu’il peut, mais la stupidité et le caractère très lisse du personnage aura eu raison de lui et enfin Michael Peña est très drôle dans le rôle de Luis, un ami de Scott Lang

En bref, ce « Ant-Man » s’avère être un film drôle, tendre, intime et avec beaucoup de cœur dont Paul Rudd incarne parfaitement avec un héros décomplexé mais tout de même mature. Ce dernier film de la phase 2 est donc largement efficace pour se divertir et voir un film entre pote ou en famille. Mais assez inégal et sans grande révolution donc…

PS : Restez bien dans la salle pour deux scènes mid et post-credits qui en valent le coup pour les fans Marvel.

3/5

Ant-Man de Peyton Reed avec Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly, Corey Stoll et Michael Peña. En salle le 14 juillet.

Critique rédigée par Taryl

Publicités

Un commentaire sur « [Critique] Ant-Man de Peyton Reed »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s