[Critique] Gone Girl de David Fincher

3 ans d’absence.. 3 ans sans film du maître David Fincher. C’est alors que de nulle part, en janvier 2013, la 20th Century Fox évoque l’adaptation cinématographique du roman « Les Apparences » de Gillian Flynn avec Fincher à la réalisation. Après plus d’une année interminable pour les fans de Fincher, c’est ce 29 septembre que je découvre enfin le nouveau film de David Fincher. Que dire de Gone Girl ? Ombre noir sur le tableau de Fincher ou l’un des meilleurs films de l’année ? Réponse…

GoneGirl-120x160

Synopsis :

À l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne (Ben Affleck) signale la disparition de sa femme, Amy (Rosamund Pike). Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Critique :

« Sombre, intelligent, tordu et élégant. David Fincher au sommet de son art »

David Fincher is back ! Après Seven, Fight Club et The Social Network, David a eu la réputation d’avoir une main [ou une caméra] en or. Tout projet qu’il touche et qu’il tourne s’avère être un film incroyable. Cette fois-ci, il s’attaque à un roman qui a eu un très grand succès, il s’agit de « Les Apparences » de Gillian Flynn. Autant dire qu’il y a de quoi être excité.

Et bien Gone Girl, c’est le cinéma que j’aime, tout simplement. David Fincher est au sommet de son art et nous offre un film sombre, intelligent, tordu mais tout en restant très élégant et stylisé. Gone Girl s’ouvre sur le moment principal de cette histoire : le matin de la disparition d’Amy Dunne (Rosamund Pike). Ce moment découlera par la suite sur les révélations de la vie d’un couple pas si parfait qu’on le pensait. David nous balance entre le moment présent avec l’enquête concernant la disparition d’Amy et les suspensions envers Nick (Ben Affleck) et les flashbacks du point de vue d’Amy en voice-over. Une vie qui s’avérait parfaite entre cette petite blonde new-yorkaise et ce gars du Missouri, et qui vire progressivement au cauchemar avec une atmosphère étouffante, une mise en scène parfaite et une photographie magique. Dans ce film, David dénonce notamment ces couples parfaits qui ne semble exister que dans le mensonge et les non-dits ainsi que les médias qui, dans la course pour les téléspectateurs, sont prêt à détruire la vie d’une personne.

Côté acteur, Ben Affleck semble se détacher une fois pour toute de son rôle dans Daredevil et est très bon sous la direction de David Fincher. Rosamund Pike, elle, est tout simplement formidable et crève l’écran (on ira même dire qu’elle semble bien parti pour être dans la catégorie « Meilleur actrice » pour les Oscars 2015). Il en va de même pour Neil Patrick Harris, Tyler Perry et Carrie Coon dont leurs jeux sont bons pour des personnages secondaires. Mais il n’y a pas que les acteurs qui sont formidables, sa bande-original, elle aussi est fantastique. Crée par Trent Reznor & Atticus Ross, la bande-original balance entre des sons électroniques mais aussi des sons plus classique et qui sert notamment dans des scènes de tensions.

En bref : Gone Girl se révèle être pour l’instant le meilleur film de 2014. David Fincher nous donne encore une très belle leçon de cinéma avec une performance totalement splandide de Ben Affleck et Rosamund Pike.

5/5

Gone Girl réalisé par David Fincher avec Ben Affleck, Rosamund Pike et Neil Patrick Harris. En salles le 8 octobre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s