[Critique] La Grande Aventure Lego de Phil Lord et Christopher Miller

Lego, cette petite brique qui peut être assemblée afin de créer toute sorte d’objet. Créé en 1949 par Ole Kirk Christiansen, ce petit objet pour les petits comme les grands n’a eu que de nombreux films promo en DTV (Direct To Video) mais jamais un vrai film pour le cinéma. Et pourtant, les grandioses Phil Lord et Christopher Miller (qui sont derrière Tempêtes de boulettes géantes, 21 Jump Street et bientôt 22 Jump Street) ont eu cette idée incroyable d’en faire un long métrage pour le cinéma. Phil et Chris nous livrent-ils ici un chouette film ou au contraire une énorme déception ? Réponse…

fr-pub main one sheet LGO

Synopsis :

L’histoire originale retrace les aventures d’Emmett, un petit personnage LEGO banal et conventionnel que l’on prend à tort pour un être extraordinaire capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, en compagnie d’inconnus, dans un périple mouvementé dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi… pour le meilleur et pour le rire !

Critique :

Tout d’abord, un film sur des Lego a de quoi réveiller notre curiosité en cette période assez plate pour le cinéma. Le film intrigue, éveille les curiosités mais aussi les craintes. C’est alors que les noms des réalisateurs sortent : notre duo favoris Phil Lord et Christopher Miller. Après nous avoir épaté avec Tempêtes de boulettes géantes, un film coloré avec des gags et des idées inventives pendant toute la durée du film et la comédie complètement folle 21 Jump Street avec Jonah Hill et Channing Tatum, qui est l’adaptation cinéma de la série du même nom.

000144.0022649.tif

La scène d’introduction pose directement les bases du film. Un méchant avec un plan maléfique et avec une arme diabolique et la prophétie du héros qui viendra sauver tout le monde. 8 ans et demi plus tard, on retrouve Emmett. Un ordinaire ouvrier de bâtiment qui rencontre une fille, Cool-Tag. Après l’avoir suivi, son destin bascule.

LEGO

Le film nous portera pendant 1h40 avec sa richesse et son rythme effréné. La Grande Aventure Lego nous en met pleins la vue avec son animation en stop-motion mélangé a des effets-spéciaux numérique. Phil et Christopher nous livrent un film 100% lego. Des gouttes d’eau ou même des explosions, tout est fait en lego. Mais le film révèle aussi son potentiel sur les décors magnifiques avec ses détails minutieux ainsi que les références qui sont vraiment, vraiment nombreuses. Le rythme effréné du film vous plaira surement puisqu’on ne s’ennuie absolument pas une seule seconde. Le film a utilisé pas moins de 15.080.330 briques de lego + 12 million de briques avec des logiciels. Dans la Grande Aventure Lego, tout est possible parce que dans ce film, un simple vaisseau spatial peut se transformer en voiture qui se transforme en bateau qui se transforme en lit a deux étages. C’est ici toute la richesse du film, tout est possible. Et Phil & Christopher qui sont des fans-boys absolu, on retrouve réuni (avant la suite de Man of Steel de Zack Synder qui sortira en 2016) Superman, Batman et Wonder-Woman. Mais aussi des personnages comme Gandalf, C-3PO, Lando Calrissian, Han Solo ainsi que Abraham Lincoln.
Phil Lord et Christopher Miller livrent ici un film d’animation égal aux films de Disney comme Toy Story. Ils (Phil & Christopher) s’imposent donc comme le nouveau duo prodige des films d’animation.

LEGO

La fin de La Grande Aventure Lego laisse présager une suite. On espère que celle-ci (si elle voit le jour) sera meilleure ou même égal à celui-ci.

En bref, La Grande Aventure Lego est comme son nom d’indique une grande aventure où l’aventure, l’action et l’humour se mélange à merveille sous un rythme effréné. Le film se révèlera être un vrai bijou d’aventure animation pour petit comme pour les grands. Et comme le dirais la chanson du film : EVERYTHING IS AWESOME !!!

4/5

La Grande Aventure Lego de Phil Lord et Christopher Miller avec les voix américaines de Chris Pratt (Emmett), Will Ferrell (Mr. Buisiness) et Elizabeth Banks (Cool-Tag) et pour le doublage français, les voix de Arnaud Ducret (Emmett) et TAL (Cool-Tag). Dans les salles françaises le 19 février.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s