[Critique] RUSH de Ron Howard

Ron Howard, réalisateur du magnifique film « Apollo 13 » revient après quelques navets avec Rush, un biopic sur la rivalité entre les pilotes de Formule 1, James Hunt (Chris Hemsworth) et Niki Lauda (Daniel Brühl). Rush sera-t-il classé dans les navets de Ron Howard ou au contraire, sera-t-il classé au côté d’Apollo 13 pour être l’un des très bons films de Ron. Réponse…

1097981_703724822986368_1414442271_n

Synopsis :

Situé durant l’âge d’or de la Formule 1, RUSH retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire du sport ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la classe des privilégiés, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. RUSH suit la vie instable de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace leur rivalité depuis leurs tout débuts.

Critique :

Rush raconte l’histoire vraie de la rivalité entre deux pilotes de légende, James Hunt et Niki Lauda. Tout oppose ces deux rivaux, l’un est un fêtard séducteur et l’autre strict et perfectionniste.

20130612161059-8678

Le film qui est très intéressant, atteint son apothéose avec le très bon jeu d’acteur de Hemsworth. Mais il ne faut pas oublier surtout Daniel Brühl qui lui aussi est impressionnant dans le rôle du très strict Niki ainsi que Olivia Wilde dans le rôle de Suzy Miller, la 1ère femme de James.

20130820110009-2892

Mais ce qui est le plus intéressant avec Rush, c’est le montage du film. Un bon concentré d’adrénaline qui nous reste scotché à notre fauteuil avec bien sûr des petites pauses entre les courses sur le circuit pour nous intéresser à la vie des deux joueurs. Sur le circuit, la technique de Ron mélangeant plan depuis le casque du joueur façon GoPro et plan depuis la terre ferme fait son effet puisqu’elle se révélera très efficace.

20130820110031-91003

Hans Zimmer est à la composition du film et c’est une nouvelle fois magique. Les vrombissements des moteurs, la partition si énergique d’Hans et dans certaines scènes du film des sonorités plus calme. Le score ajoute son lot de point au film.

20130820110017-31072

En terme, Rush est LA surprise de la rentrée. Jouissif, magnifique et impressionnant. Rush sera vous donner des frissons. Ron Howard renoue enfin avec le cinéma.

4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s